Ramen tonkotsu vegan

 

Rien n’est comparable au réconfort qu’apporte un parfait Ramen Tonkutsu; c’est gras, c’est salé, c’est onctueux.

 

J’ai voulu recréer la complexité et la richesse du ramen version vegan avec comme défi de faire oublier que le bouillon ne contient pas de porc. Ça donne un résultat plus que satisfaisant. En fait c'est absolument délicieux. Ma goûteuse professionnelle a même avoué «  Je m’ennuie pas pantoute du bouillon de porc » .

 

Le bouillon fait avec une base de shitakes et et de kombu, agrémenté de graines de tournesol rôties et de levure alimentaire, donne un heureux mélange parfaitement umami.

 

Ingrédients

 

Pour le bouillon

 

  • 6 tasses d'eau

  • 5 g de kombu (environ le tiers d’une feuille complète)

  • 1 tasse (20 g) de shitakes déshydratés

  • 1/4 de tasse de sauce soya

  • ¼ tasse de mirin

  • 4 tranches de gingembre (l’équivalent d’un gros pouce)

  • 2 c. à soupe de sirop d’érable

  • 1/3 tasse de tournesol

  • 3 c. à soupe de miso blanc

  • 1/3 tasse de levure alimentaire

  • 1 oignon

 

Pour la garniture (au choix)

 Nouilles ramen, Maïs, oignons verts, champignons grillés, tofu, patate douce, huile épicée

 

Préparation :

 

  • Couper le gingembre en minces tranches et faire dorer à sec dans une petite poêle jusqu’à ce qu’il soit brûlé en surface. (ok j’avoue que je le fais direct sur la surface de céramique de la cuisinière).

  • Déposer 6 tasses d’eau dans une casserole avec le kombu, les shitakes, le soya,le mirin, le saké le gingembre brulé et un oignon vert. Porter à frémissement et couper le feu. Laisser reposer 20 minutes.

 

  • Pendant ce temps faire suer à feu doux l’oignon dans un peu d’huile végétale jusqu'à ce qu’il devienne translucide et sucré.

 

  • Faire rôtir les graines de tournesol au four à 350 pendant 15 minutes.

 

  • Filtrer le bouillon. Conserver les shitakes si vous voulez les utiliser en garniture.

 

  • Ajouter les graines de tournesol, la levure alimentaire et l’oignon caramélisé au bouillon filtré et passer au mélangeur.

 

  • Retourner le mélange homogène sur le feu doux.

 

  • Porter une autre casserole d’eau à ébullition. Faire cuire les nouilles selon les directives.

 

  • Déposer les nouilles cuites dans un bol, ajouter une à deux louches de bouillon et garnir au choix.

 

  • Garnir de maïs, de champignons, de graines de sésame, d’oignons verts, de patate douce rôtie, bref… ce qui vous plaît. Personnellement j’aime les champignons king oyster rôtis, le maïs et les oignons verts. Pour être ultra fancy, tu peux ajouter une tranche de lotus.